Guide Normand de la réalisation du chef d’œuvre Kit de démarrage

La réalisation du chef d’œuvre est un élément constitutif fort de la transformation de la voie professionnelle qui doit être ressenti comme un souffle nouveau, tant pour les apprenants (élèves et apprentis) que pour les enseignants. Car il permet de réinterroger et d’explorer la pédagogie de projet vers une ambition renouvelée. Il met en exergue dans nos lycées professionnels les métiers en les valorisant.

Présentation

La réalisation du chef d’œuvre est une modalité pédagogique qui doit approcher la réalité du contexte d’exercice du métier permettant/développant une approche holistique de celle-ci supportée par la démarche de projet incontournable à sa mise en œuvre.

Parmi l’ensemble des objectifs, deux principaux sont retenus et font d’une certaine manière consensus :

  • Augmenter l’autonomie de l’élève, notamment en lui permettant de s’auto-évaluer ;
  • Augmenter le niveau des compétences mises en œuvre dans le cadre de la résolution de problèmes et dépasser les premiers stades de mémorisation « du geste » ou de la « procédure » aussi complexe soit-il. Cela afin de ne pas rester au niveau de la mémorisation/compréhension mais pouvoir aller vers des niveaux interpellant l’analyse/ la validation-évaluation et la création.

De même, il y a adhésion sur l’exigence de rendre compte de l’évaluation de la réalisation du chef-d’œuvre à l’élève. Cela passe par la nécessité de développer des interactions avec l’élève sur ce qu’il apprend par les activités réalisées mais également par le sens professionnel des compétences qu’il développe durant cette démarche. La place de l’évaluation des compétences transversales de types « softskills » dans les outils d’évaluation (bulletins, livret scolaire, attestation de PFMP, …) pour valoriser le travail de l’élève et lui permettre de capitaliser des acquis dans le cadre d’une demande de poursuite d’études ou dans le cadre d’une insertion professionnelle (CV, lettre de motivation, book, …).

Des questions restent en suspens, il reste néanmoins essentiel de répondre dans un premier temps à deux grands champs de sa mise en œuvre : la gestion du projet sur un temps long et le suivi et l’évaluation des compétences jusqu’à la certification.

Concernant l’activité d’apprentissage, quelques points incontournables méritent d’être mis en avant dès à présent. Elle doit :

  • Avoir un sens aux yeux de l’apprenant,
  • Représenter une diversité (par rapport à l’habitude),
  • S’intégrer aux autres activités de la formation,
  • Représenter un défi, quelque chose de complexe,
  • Être authentique et non factice (« qui est artificiel »),
  • Exiger un engagement cognitif de la part de l’apprenant,
  • Responsabiliser en permettant de faire des choix,
  • Permettre d’interagir et de collaborer avec les autres,
  • Avoir un caractère pluridisciplinaire / complémentaire,
  • Se dérouler sur une période de temps suffisante (18 mois),
  • Être évaluée et être valorisée…

Ces conditions suscitent la motivation des élèves et donc, une meilleure adhésion au projet. Elles posent ainsi un certain nombre d’incontournables en termes de gestes professionnels :

L’apprenant et les enseignants

  • Définir la vision globale du projet avec les apprenants (carte mentale, planning, carnet de bord etc.),
  • Favoriser des conditions de réussite et… de plaisir,
  • Valoriser la réalisation du chef d’œuvre, a minima, en vue de son évaluation certificative,
  • Susciter la motivation,
  • Créer des outils de suivi,
  • Evaluer la réalisation du chef d’œuvre : définir ce qui sera évalué au cours des deux années ? Comment ? Par qui ? Quand ?
  • Comporter des consignes claires (Cf. Chef de projet).

L’équipe de direction

  • En lien avec les DDFPT pour la mise en place pédagogique, organisationnelle et les besoins nécessaires à la réalisation du chef d’œuvre,
  • Inscrire si possible le chef d’œuvre dans le projet de l’établissement,
  • Valoriser les réalisations des chefs d’œuvre en interne et auprès des partenaires de l’établissement…

C’est la raison de ce guide qui se veut être un premier choix d’outils nationaux développés dans le cadre des PNF ou sur M@gistère et lors du séminaire Normand de janvier 2020 pour faciliter la mise en œuvre des réalisation de chefs d’œuvre à la rentrée 2020. Il n’est en rien prescriptif. Car, nous encourageons les équipes à élaborer leurs propres outils, ou à adapter a minima ceux-ci, cela afin de garantir leur bon usage en adéquation avec les choix et le fonctionnement des équipes.

Bons projets !

Les outils

Les outils ont été rangés selon l’organisation suivante :

Formation

Je me forme

PDF - 640.6 ko
Pédagogie et projet IFE 82 fev2013
PDF - 2.8 Mo
Gestion projet AFNOR

Je m’informe

PDF - 1.4 Mo
AEFA guide webversion
PDF - 480.3 ko
FAQ réalisation CdO PNF janv20
PDF - 1 Mo
Vademecum réalisation chef d’œuvre

Évaluation

Formative et suivi des compétences

Powerpoint - 238.6 ko
Suivi des compétences séminaire Chef d’œuvre 14 01 20
Word - 34.4 ko
SUIVI des activités et compétences du chef d’œuvre DC

Certificative

Arrêté CAP

Word - 33.8 ko
Atelier évaluation de la réalisation du chef d’œuvre
PDF - 147.9 ko
certification CAP chef d’œuvre

Pilotage du projet

Initialisation d’un projet

Word - 62.2 ko
Atelier vérification de la démarche de réalisation du chef d’œuvre
PDF - 481.8 ko
Fiche professeur N°1 Méthodologie
Word - 134.8 ko
Magistère Fiche méthode N°1 Démarche QQOQCCP vierge
Word - 331.2 ko
Magistère Fiche méthode N°2 QQOQCCP guidée

Word - 15.4 ko
Atelier 1 déroulé atelier positionnement CO
Word - 12.9 ko
Atelier 1 tableau positionnement CO
Powerpoint - 163.7 ko
Atelier initialisation co

Formalisation d’un projet

Word - 36.4 ko
Atelier formalisation d’une réalisation d’un chef d’œuvre
Powerpoint - 111.7 ko
Séminaire chef d’œuvre Démarche de projet 2
Word - 18.7 ko
Atelier déroulé 2 formalisation

Suivi du projet

Au niveau de l’équipe enseignante et des élèves

Word - 18.4 ko
Matrice suivi du projet
Word - 55.3 ko
qualeduc fiche chef d’œuvre équipe élèves

Au niveau de l’établissement

Word - 34.4 ko
TVP Methodologie CDO
Word - 48.7 ko
qualeduc fiche chef d’œuvre établissement

Communication

Externe

Word - 57.5 ko
Magistère Fiche professeur N°6 Valorisation du chef d’œuvre
Word - 63 ko
Magistère Fiche professeur N°6 Valorisation du projet

Interne

Word - 55.8 ko
Magistère Fiche professeur N°2 Intégrer des sections périphériques au projet
Word - 30.9 ko
Magistère Fiche professeur N°3 Intégrer une autre section de CAP au projet
Word - 58.9 ko
Magistère Fiche professeur N°3 Les espaces investis

Dans le fichier zip disponible en bas de page retrouver les différents fichiers rangés selon cette arborescence.

Pédagogie de projet

Globalement la démarche de projet est une démarche acquise qui n’est pas interpellée dans la réalisation du chef-d’œuvre car cela existe déjà ou quasiment. Toutefois, la pédagogie de projet et sa mise en œuvre sur une durée aussi longue amène réflexion.

D’après le diaporama de présentation de la réalisation du chef d’œuvre
Académie de Nantes

Evaluation

Principe d’une formation tout au long de l’année, s’inscrivant dans une démarche de progrès, l’évaluation, à l’instar de chaque enseignement, se veut formative, jusqu’aux appréciations du bulletin.

L’évaluation certificative n’intervient qu’au moment du livret scolaire de l’élève sur lequel on indique l’atteinte des compétences développées liées à la réalisation du chef d’œuvre au cours de chaque année et lors d’une épreuve orale ponctuelle finale.

  • Le contrôle continu compte pour 50 % de la note de l’épreuve et l’épreuve orale ponctuelle finale pour les autres 50 % de la note.
  • Le chef d’œuvre est intégré à l’épreuve professionnelle du plus fort coefficient et compte pour coefficient 1 à cette épreuve professionnelle. En cas d’égalité d’épreuves de même coefficient, le chef d’œuvre est rattaché à l’épreuve qui apparait en premier dans le règlement d’examen.
  • Évaluation en contrôle continu : Cette note représente la moyenne des notes portées aux livrets scolaires de l’année 1 et de l’année 2. Ces notes sont issues d’un contrôle continu sur la construction des compétences ciblées (professionnelles et transversales) dans les domaines professionnel et général concernés par le projet, selon les critères précis fixés par les enseignants.
  • Évaluation ponctuelle terminale : il s’agit d’un oral de 10 minutes organisé au cours du 3e trimestre de l’année 2 du chef d’œuvre. Il se décompose en deux temps d’environ 5 minutes chacun :
    • l’exposé individuel du candidat, s’appuyant éventuellement sur un support de 5 pages, Il est demandé au candidat de présenter son projet, qu’il ait pris sa part dans un projet collectif ou qu’il l’ait élaboré à titre individuel dans sa structure.
    • la phase de questionnement. Elle doit permettre de comprendre le cheminement de l’apprenant, les erreurs rencontrées et les solutions apportées, ou les apprentissages vécus.
    • Le chef d’œuvre ne saurait être jugé pour sa réalisation, finalisée ou pas. Par contre, le vécu, l’engagement et l’analyse de l’apprenant seront particulièrement recherchés.
      Les critères et le règlement d’examen figure au BOEN n° 47 du 19 décembre 2019 (décret n° 2019 – 1236 du 26/11/2019).
  • Composition de la commission d’évaluation : elle est constituée d’un enseignant du domaine professionnel et d’un enseignant du domaine général. L’un des deux évaluateurs est un enseignant qui a suivi la réalisation du chef-d’œuvre ; l’autre ne connait pas le chef d’œuvre présenté. L’organisation des jurys reste de la responsabilité du chef d’établissement. Les enseignants s’attacheront à la valorisation des chefs d’œuvre pour mettre en lumière le travail et le talent des apprenants.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)